Comment créer une stratégie de growth hacking ?


Growth Hacking / vendredi, juillet 1st, 2022

Le growth hacking est une méthode permettant d’augmenter rapidement la croissance d’une entreprise par l’expérimentation et l’optimisation. Il est devenu un terme populaire parmi les fondateurs de start-up et les spécialistes du marketing qui cherchent à comprendre comment construire et accélérer leurs activités. Nous avons déjà vu dans d’autres articles ce qu’est le growth hacking. Intéressons-nous plus en profondeur sur la mise en œuvre d’une stratégie de growth hacking.

Pourquoi le growth hacking est-il important ?

Lorsqu’il est appliqué avec succès, le growth hacking peut contribuer à stimuler l’engagement et les ventes de votre entreprise. L’une des principales raisons pour lesquelles tant d’entreprises se tournent vers le growth hacking est qu’elles veulent être plus compétitives dans une économie numérique qui évolue rapidement. Compte tenu du grand nombre de canaux de marketing à la disposition des entreprises, il peut être difficile de déterminer lesquels sont les meilleurs à cibler.

Par exemple, si l’e-mail marketing présente de nombreux avantages, il peut être difficile de mesurer le retour sur investissement des efforts déployés sur ceux-ci. Avec le growth hacking, vous pouvez consacrer vos efforts aux canaux qui vous donneront les meilleurs résultats.

Comment créer une stratégie de growth hacking ?

Lorsque vous commencez à planifier votre stratégie de growth hacking, vous devez commencer par définir vos principaux objectifs de croissance. Vous pouvez utiliser ces objectifs pour vous aider à développer votre stratégie de growth hacking.

Augmenter la notoriété de votre marque

Lorsque vous augmentez la notoriété de votre marque, vous augmentez le nombre de personnes qui la connaissent. Avec une notoriété accrue, vous pouvez vous attendre à voir une augmentation des prospects et des ventes.

Développer votre taux d’engagement

L’engagement est la clé du succès à long terme de votre stratégie marketing. Il s’agit du niveau d’activité dans lequel votre public cible est engagé – de la consultation de votre contenu au clic pour acheter votre produit. Ainsi, votre public cible s’engage, se convertit.

Faire croître vos revenus

Si tous les objectifs précédents sont excellents pour stimuler l’engagement, le but ultime du growth hacking est d’augmenter les revenus. C’est en effet le dernier R du framework AARRRR.

Avantages d’une stratégie de growth kacking réussie

Outre le fait qu’il vous aide à mieux déterminer quels sont les meilleurs canaux pour cibler votre public avec vos efforts de marketing, le growth hacking présente un certain nombre d’autres avantages. Il s’agit notamment d’une meilleure connaissance de la marque, d’un plus grand nombre d’adeptes engagés et d’un meilleur classement de votre site, par exemple.

Avec une stratégie de growth hacking, chaque canal que vous choisissez doit stimuler votre croissance. Cela vous aidera à maximiser votre retour sur investissement avec chaque canal, tout en gardant le message de votre marque cohérent sur tous les canaux et en renforçant votre légitimité de marque.

Effectuez des recherches et des analyses

Lors de la mise en œuvre de votre stratégie de growth hacking, vous voudrez effectuer des recherches et des analyses sur chaque canal que vous prévoyez d’utiliser. Pour commencer, vous pouvez utiliser des rapports sectoriels, des forums de growth hacking et des logiciels d’analyse.

Ces recherches vous permettront d’examiner les données relatives à la croissance de chaque canal. Vous pourrez ensuite utiliser ces données pour élaborer une feuille de route de growth hacking pour chaque canal. Votre stratégie de growth hacking étant en place, vous pouvez maintenant commencer à la mettre en œuvre. Ainsi, les données collectées, vous permettront de sélectionner les canaux sur lesquels être présent en priorité.

Élaborer une roadmap

La première étape de la création d’une roadmap consistant à définir vos objectifs clés. Ne perdez jamais de vue le protocole AARRR. Vous vous devez de bien différencier chaque partie. Le placement dans ce processus de vos différentes roadmap est un facteur essentiel.

Ensuite, vous devrez examiner chaque canal que vous prévoyez d’utiliser pour vos efforts marketing et déterminer quel objectif correspond le mieux au canal. Par exemple, si l’objectif principal de votre entreprise est d’accroître la notoriété de la marque, vous pouvez utiliser les médias sociaux comme canal principal. En revanche, si votre objectif principal est d’accroître l’engagement, vous pouvez utiliser le marketing par e-mail.

Avec le canal que vous avez choisi, examinez tous les autres canaux qui peuvent stimuler le même objectif de croissance. Par exemple, si vous décidez d’utiliser Facebook pour renforcer la notoriété de votre marque (la recommandation) vous pouvez également utiliser Instagram et YouTube. Avec ces canaux supplémentaires, vous pouvez stimuler l’engagement et la reconnaissance de la marque.

Choisir un outil de growth hacking

Outre la recherche de canaux et l’élaboration d’une roadmap, vous devrez également utiliser divers outils de growth hacking. Un outil de growth hacking peut vous aider à mesurer l’efficacité de votre stratégie, ainsi qu’à suivre vos efforts de marketing. Parmi ces outils, citons Sprout Social, OptimizeWP, Netbase, Mautic, … Avec un outil de growth hacking, vous pourrez facilement mesurer les performances de vos canaux et suivre les actions des utilisateurs sur votre site.


Pour mettre en place votre stratégie de growth hacking !


Éléments clés à prendre en compte lors de l’élaboration d’une stratégie de growth

Soyez prêt à expérimenter

Le growth hacking ne fonctionne pas à tous les coups. Vous devez plutôt être prêt à essayer différentes stratégies et voir ce qui fonctionne le mieux pour votre public. Ayez une approche Test and Learn.

Soyez conscient du retour sur investissement.

Il est essentiel que vous compreniez le retour sur investissement de chaque growth hack que vous mettez en œuvre. Ainsi, vous pourrez déterminer quels canaux valent la peine d’être utilisés et lesquels peuvent être abandonnés, ou tout au moins avoir le minimum d’attention.

Trouvez le bon équilibre.

Il est important que vous trouviez le bon équilibre entre le temps que vous consacrez à chaque canal.

Comprenez la différence entre ciblage et affinité.

Le ciblage fait référence au type de public que vous visez avec chaque canal. L’affinité entre chaque canal est la mesure de l’intérêt que votre public porte à chaque canal.

Conclusion

Une bonne stratégie de growth hacking va reposer sur les données que vous collectez. Ces données vous donneront des informations concernant les canaux à utiliser tout au long du processus AARRR pour atteindre vos clients cibles. De plus, vous pouvez mettre en place des modèles de marketing prédictif pour accélérer votre croissance.


Pour vous accompagner dans la réalisation et dans la mise en oeuvre de votre stratégie de growth hacking, notre agence est à votre écoute. N’hésitez pas à nous contacter !


Contactez-nous !


 

Suivez-nous sur nos réseaux sociaux: