Growth Hackers contre Marketers


Growth Hacking / mardi, février 25th, 2020

Bien que le marketing et le growth hacking se recoupent sur certains points, ils sont loin d’être identiques. Les praticiens peuvent partager certaines techniques. Mais en réalité, ils ont des objectifs fondamentalement différents. Les growth hackers et les spécialistes du marketing s’efforcent de comprendre, d’acquérir et de conserver des clients. Cependant, leurs perspectives et leurs approches diffèrent. Chacun a un objectif final différent au sein d’une organisation.

Le spécialiste marketing est quelqu’un ayant pour objectif de vendre des biens et des services particuliers à son groupe cible. A l’opposé, le growth hacker est entièrement tourné à trouver de nouveaux leviers de croissance. Alors que le marketing consiste à vendre les produits et services d’une entreprise, le growth hacking est une fonction plus globale. Les growth hackers ne se concentrent pas seulement sur les ventes, mais aussi sur la croissance de l’entreprise – quoi qu’il en coûte. Il peut s’agir de marketing créatif, mais il peut tout aussi bien s’étendre au développement de produits et aux tests utilisateurs.

Les spécialistes du marketing essaient de vendre un produit fini. Les growth hackers aident à concevoir un produit en fonction de ce que les clients demandent. Ensuite, il y a les compétences techniques.

Aujourd’hui, la plupart des spécialistes du marketing ont au moins quelques compétences en matière de marketing en ligne. Les compétences des growth hackers seront alors composées d’analyse de données en ligne, de programmation et d’automatisation. Mais ce n’est pas tout, ils auront également de l’expérience en matière de tests A/B, de création de pages de renvoi personnalisées, de suivi comportemental et de rapports d’analyse. Ainsi, un growth hacker compétent devrait avoir une bonne compréhension des outils disponibles et de la manière dont ils peuvent être utilisés. Il sait également comment mesurer tout ce qu’il fait et utiliser des mouvements d’expérimentation et d’optimisation.

L’objectif de cet article est de vous permettre de comprendre concrètement les différences entre le marketing traditionnel et le growth hacking, et dans quel contexte chaque profession est nécessaire.

***

Un état d’esprit différent

La croissance exponentielle des entreprises est le Saint Graal pour tout hacker de croissance. En travaillant dans des environnements difficiles et en recourant à l’expérimentation systématique, ils ont appris à trouver les moyens les plus efficaces et les plus rentables de parvenir à la croissance.

Ainsi, les spécialistes du marketing ont l’habitude de lancer des campagnes à forte visibilité et à coût élevé sur des panneaux d’affichage, des annonces en première page et des espaces médiatiques en prime time. Ils dépensent souvent beaucoup, mais ils manquent souvent de moyens ou d’outils pour mesurer le ROI d’une campagne donnée. Ils cherchent à atteindre une notoriété maximale mais n’ont guère d’idée sur l’efficacité de campagnes spécifiques. Plus ils sensibilisent les gens, plus ils ont le sentiment d’avoir réussi.

Les growth hackers sont, en revanche, toujours à la recherche de petits mais puissants « hacks ». Ce sont des « trucs » ou « raccourcis » non conventionnels à fort potentiel et à faible coût. Les progrès technologiques nous permettent désormais de mieux comprendre ce qui motive exactement les conversions. Ils nous indiquent donc sur quoi nous devrions concentrer notre temps, notre énergie et notre argent.
Le growths hacking ne s’intéressent qu’à ce qui fonctionne. Ainsi, ils continueront à faire des tests jusqu’à ce qu’ils découvrent ce que c’est. Ils savent qu’il ne s’agit pas de la taille de leur portée, mais de son efficacité. En fin de compte, peu importe le nombre de personnes qui ont entendu parler de vous. Ce qui compte, c’est que les bonnes personnes vous connaissent : celles qui ont le plus grand potentiel pour devenir des clients fidèles.

***

Qui détient les données ?

Les spécialistes du marketing traditionnel ont tendance à fonder leurs décisions sur des théories et des cadres de référence déjà testés et quelque peu éprouvés, mais pas toujours applicables à toutes les tailles d’entreprises ou à tous les objectifs. À l’opposé, les growth hackers utilisent, eux, une approche basée sur les données dans tout ce qu’ils font. Cela signifie qu’il n’y a pas de place pour les hypothèses. Par conséquent, tout doit être mesurable, testable, traçable et calculable.

***

Comment cela fonctionne-t-il en pratique ?

De nombreux spécialistes du marketing diffusent des publicités sur les médias sociaux parce que… Eh bien, parce que qui ne diffuse pas de publicités sur les médias sociaux ? Cependant, ils ne mesurent souvent pas les paramètres clés. Ils ne savent donc pas vraiment si leurs campagnes sociales valent vraiment le temps et l’argent investis. Sans un suivi et une mesure détaillée, vous ne pouvez jamais connaître avec certitude le ou les facteurs clés de votre succès ou de votre échec.

Selon une étude de HBR, environ 80 % des spécialistes du marketing sont insatisfaits de leur capacité à mesurer le retour sur investissement de leurs campagnes. Cela prouve qu’il y a souvent un écart entre la théorie et la pratique. C’est à ce moment que les growth hackers interviennent.

Ainsi, les pirates de croissance ne mènent généralement pas de grandes campagnes statiques. Ils utilisent plutôt la valeur de la durée de vie du client et le coût d’acquisition comme mesures pour ajuster et optimiser en permanence leurs canaux de commercialisation.

***

Un Product Market Fit (PMF) magique

Les spécialistes du marketing traditionnel reçoivent généralement le PMF d’une équipe de développement. Ils doivent ensuite développer un marché pour ce produit, en opérant généralement davantage d’un côté de l’entonnoir. Ils augmentent la notoriété de la marque, ce qui entraîne une activation tout au long du cycle de vie du produit. Ainsi, ces spécialistes n’auront que peu de responsabilités en matière de rétention.

Le growth hacker, lui, va s’impliquer dans le développement de produits et travaillent à son amélioration constante au fil du temps en fonction des résultats de ses tests. Grâce à des tests approfondis auprès des utilisateurs, à l’exploration de données et à d’autres moyens d’écouter et de comprendre le marché, ils peuvent contribuer au développement ou à l’amélioration du produit en l’adaptant spécifiquement à ce que les clients demandent déjà. Ils travaillent tout au long de l’entonnoir de commercialisation. Leur but est alors d’y déclencher l’adéquation produit/marché comme base de la croissance. Cette adéquation produit/marché se produit lorsqu’au moins 40 % de vos utilisateurs déclarent qu’ils seraient très déçus de ne plus utiliser votre produit ou service. Cela signifie que votre produit – et le marché pour votre produit – sont parfaitement synchronisés. L’objectif du pirate de croissance est de créer un produit dont ses clients ne peuvent pas se passer.

*****

MarketerGrowth Hacker
MindsetSensibilisation et venteOrientée vers les données, l’expérimentation est la clé
CadreThéoriesHypothèses
Implication dans les PMFRecevoir le produit fini, et trouver le marché cibleAider les développeurs à créer un produit de qualité supérieur que les gens souhaitent
Focus sur l’entonnoirModèle AIDAAcquisition, Activation, Rétention, Recettes, Orientation (AARRR)
CanauxAffichages, journaux, télévision, radio, Google Ads, médias sociaux, événements hors ligne, Conférences, salons professionnelsAu choix en fonction des expériences et de la cible (Marketing viral, Relations publiques, RP non conventionnelles,  SEO, Publicité sociale et affichage, Publicité hors ligne, Marketing de contenu, Marketing par courriel, Ingénierie en tant que marketing, Blogs de marketing ciblé, Développement commercial, Ventes, Marketing d’affiliation, Plates-formes existantes, Développement de la communauté et en plus les différents canaux du marketing traditionnel)
Compétences des outilsMarketing créatif, médias sociaux, SEO, SEM, notoriété de la marque et réputation, stratégie, génération de prospects, acquisition de clients, UX, marketing de contenu, notoriété de la marque, Google Analytics, création de liensLes outils du marketing traditionnel et les outils d’analyse, de test, de génie logiciel et d’automatisation, Optimisation du taux de conversion, Test A/B, Entonnoirs de conversion, Pages de renvoi, Rédaction, Interrogation de base de données, Produit viable minimal, Evaluation des prospects, Marketing par e-mail, Design persuasif, Automatisation du marketing, Marketing viral, Analyse web, Google Tag Manager, Hotjar, Unbounce, Optimizely, Google Analytics
Pourquoi choisir cette stratégie ?Croissance lente (env. 5% par an)Croissance élevée de plus de 20 % par an
Sociétés bien établiesStartups
La sensibilisation est importante et dispose d’un budget marketingLes entreprises qui veulent se développer rapidement
Les budgets limités et l’efficacité des efforts de marketing sont importants

 


Ainsi, si vous souhaitez faire appel à un growth hacker pour vous aider dans le développement et la croissance de votre société, nous sommes à votre disposition.

Suivez-nous sur nos réseaux sociaux: