Les bonnes pratiques emailing en 2019 : ce qui a changé


Communication digitale / mercredi, septembre 4th, 2019

L’emailing est le canal d’acquisition principale. Il est ainsi essentiel de connaître les différentes pratiques vous permettant d’être toujours à la pointe. Connaître les meilleures techniques vous permet de mieux vendre, d’apporter la réponse la plus optimale possible à un prospect, de le transformer plus rapidement en client ou de récupérer des informations essentielles.
Comme tous supports l’email marketing évolue et les usages se modifient. Qui se souciait il y a quelques années de favoriser le responsive design ?

Voyons maintenant quelques exemples d’évolutions qui peuvent vous aider à développer votre stratégie d’emailing

Ordinateur et téléphone | Richard Bulan

Des emails toujours plus personnalisés

En effet, il devient de plus en plus nécessaire que l’email s’adapte à votre cible. Pour cela, il y a évidemment plusieurs moyens. Tout d’abord vous pouvez diviser votre fichier email pour mieux cibler les différents vos emails. Regardez vos données. Qui sont vos clients les plus fidèles ? Il serait peut-être nécessaire de créer un segment dédié pour eux. Il est normal que les bons clients soient récompensés, alors n’hésitez pas. Utilisez cette nouvelle liste pour envoyer des offres spéciales, des réductions ou des cadeaux, pour encourager vos bons clients à continuer d’acheter chez vous. Un client satisfait va vous recommander, ce qui en engendrera donc de nouveaux. Votre réputation s’accroissant, la confiance en votre société deviendra plus grande, il vous sera alors plus facile de démarcher de nouveaux prospects. C’est un cercle vertueux que vous pouvez facilement mettre en place !

De plus, les emails doivent être responsive, doivent s’adapter parfaitement à tous les supports, si bien que pouvoir contrôler cela en aval, au moment de la création devient essentiel ! Trop souvent des erreurs de ce type sont commises. L’email est créé sur ordinateur et certains ne pensent pas à vérifier l’affichage sur mobile ou tablette, ainsi que sur les différentes boîtes de messageries (les affichages sont différents sur Gmail, Outlook, Thunderbird, …).

Femme dansant sous un soleil couchant symbolisant la joie, la paix et l'harmonie possible grace au growth hacking

Une vraie réflexion sur les objets

La première chose que l’on remarque, avant même d’ouvrir un email est l’objet et le pre-header de l’email. Il est alors nécessaire de se faire remarquer positivement. Ainsi, un simple emoji placer dans l’objet, peut susciter la curiosité, voire être une marque de reconnaissance de votre entreprise. Un de nos clients utilise toujours le même emoji pour ses newsletters. Depuis qu’il a mis cela en place, il est passé d’un taux d’ouverture de 12% à un taux de 34%. Les émojis peuvent réellement avoir un impact intéressant sur vos emails.

Le second point est le développement de votre preheader (ou « preview text »). Il  s’agit d’un aperçu de votre email. Certains éditeurs de solutions d’emailing (comme Sending Blue – dont vous pouvez retrouver le tutoriel) vous propose de personnaliser cette zone de texte. Cela est évidemment un avantage important, car c’est l’opportunité de développer le sujet de votre email. En développant ces différents éléments, il vous sera alors possible d’augmenter votre taux d’ouverture.

Up

L’emailing pour mieux connaître ses prospects

Il est parfois très difficile de collecter des données. En effet, le RGPD en Europe et la loi californienne rendent plus difficile l’acquisition de données. Cependant un email bien fait vous permettra d’obtenir facilement la précieuse acceptation de vos prospects et clients. La première chose à faire est au moment de l’inscription à votre liste email (dans le cadre d’une inscription à une newsletter et non d’un cold emailing). Il vous est alors possible de demander plus d’informations que le simple email. Il est raisonnable de penser que la personne qui clic pour vous donner son adresse email est prêt à vous donner un peu plus… Ne négligez pas cela, c’est un formidable moyen pour vous aider à dresser des personas cohérents.

La seconde chose à mettre en oeuvre est de faire attention à vos CTA. En effet, de leurs visibilités dépendra les actions de vos destinataires. Faites que ce ne soit pas de simples images cliquables, mais que ces CTA soit bien codés et qu’ils apparaissent dans tous les cas. Des CTA bien visibles vous permettront d’avoir de meilleur retour et surtout de récupérer plus de données, après il faudra faire des landing pages adaptées, mais cela sera le sujet d’un autre article…

 

Automatisez la personnalisation de vos emails en vous assurant d’avoir le meilleur titre possible grâce à la connaissance accrue de vos prospects. Cette phrase résume parfaitement cet article et les bonnes méthodes à mettre en place pour cette rentrée 2019 !

 


Ce billet a été sponsorisé par SendinBlue. Malgré tout, si vous souhaitez un accompagnement personnalisé pour la mise en place de newsletters ou d’email marketing, notre agence de growth hacking est à votre disposition.