SEO international, par pays ou par langue ?


Communication digitale / mardi, janvier 28th, 2020

La question du SEO international se pose avec force dès que l’on quitte notre petit hexagone. Doit-on forcément traduire un site en anglais ? Si l’on vise le marché suisse, doit-on nécessairement le traduire dans les 3 autres langues ? Faut-il optimiser un seul site pour qu’il soit le mieux possible référencer en Suisse ? De plus, entre pays parlant la même langue, il y a des différences linguistiques évidente, mais également des différences d’ordres culturels et socio-économiques. Ainsi, les deux approches de la clientèle internationale via ces deux canaux peuvent être intéressante et parfaitement justifiable. Mais dans quel cas utiliser le référencement par pays et dans quel cas faire du SEO par langue ?

Le référencement transnational par langue

La bonne expression est la clé fondamentale et basique en SEO. Le référencement international ne fait pas exception à cette règle. Ainsi, les stratégies à appliquer ne varient guère d’une langue à l’autre. Il est néanmoins nécessaire de remarquer que ce n’est pas forcément la traduction pure d’un mot clé qui vous apportera un trafic équivalent ou supérieur. Le travail doit ainsi être fait pour chaque langue.

De plus, cette méthode vous permet de vous développer rapidement à l’international. En effet, en utilisant seulement quelques langues, vous pourrez pratiquement toucher 100% de la population mondiale. C’est en étudiant la zone que vous visez que vous pourrez choisir le plus efficacement les langues à utiliser. Un exemple, si vous visez la zone euro, traduisez votre site en allemand, vous pourrez toucher un bassin de plus de 100 millions de locuteurs natifs dans différents pays, particulièrement d’Europe centrale. Rien qu’avec le Français, vous avez accès à une grosse partie du marché africain (Cameroun, Côte d’Ivoire, …). Avec l’Espagnol, c’est l’Amérique Latine qui s’ouvre à vous !

Cette approche est facile à concevoir, rapide à mettre en oeuvre et également économique ; tout pour plaire, mais alors où est le problème ?

Le problème n’est pas un problème de référencement, mais un problème de réception, de livraison…Êtes-vous prêt à livrer en Islande ? Même chose si les frais de conversion sont trop élevés entre deux monnaies, … Les coûts peuvent être prohibitifs et si vous ne pouvez pas vous le permettre, pourquoi essayer d’y être référencé ? Il y a un grand nombre de raisons pour lesquelles vous ne voulez pas (ou ne pouvez pas) être visible sur un territoire. Ainsi, pour éviter de faire de la mauvaise communication et d’avoir des clients frustrés de ne pouvoir commander vos produits ou services, vous pouvez optimiser votre référencement par pays.

Monde SEO

Le SEO international par pays

Opter pour cette solution n’est pas la voie royale, c’est même la voie la plus difficile. Cela étant bien précisé, le ciblage géographique peut être une solution intéressante et rejoins par bien des aspects le SEO local. En effet, il s’agit bien d’une stratégie SEO, plus qu’une stratégie de marketing globale. Ainsi le ciblage géographique vous permettra de diffuser votre contenu sur les marchés qui vous intéresse. Cela vous donnera toute l’aisance nécessaire pour fournir un contenu réellement qualitatif et pertinent au niveau local. Vous pourrez plus facilement intégrer des marqueurs culturels et identitaires pour vous enraciner dans un territoire. À cela, il faut également ajouter la possibilité de géolocaliser vos différentes pages en fonction de la localisation que vous voulez leur donner ou encore d’optimiser pour le moteur de recherche local

Il est important de noter que vous n’aurez pas forcément plus de visites avec cette méthode qu’avec la précédente (vous en aurez même certainement moins), mais vos visiteurs seront plus qualifiés. En effet, une cible soigneusement sélectionnée suivant un tunnel de conversion calibré pour elle, aura tendance à rester dans le processus plutôt que de s’en écarter. Ainsi, votre taux de rebond diminuera et les conversions de prospect en client seront plus importantes. Un taux de rebond réduit est également une bonne chose pour qui veut améliorer son SEO.

***

Le choix entre les deux méthodes vous appartient et dépend totalement de la stratégie que vous souhaitez mettre en oeuvre. En effet, le facteur central est que tout dépend de vos clients ! Il vous faut donc les connaître et pour cela quoi de mieux que d’inclure le ciblage dans votre stratégie marketing ?


Si vous souhaitez un accompagnement pour votre référencement, pour la mise en place d’une stratégie SEO, n’hésitez pas à nous contacter !

Suivez-nous sur nos réseaux sociaux: