Quel sera l’impact de la blockchain sur le référencement ?


Communication digitale / jeudi, avril 25th, 2019

La blockchain, voilà un mot qui est devenu assez populaire. L’explosion soudaine des cryptomonnaies comme le bitcoin a attiré beaucoup d’attention sur cette technologie. Elle est bien plus qu’un simple buzz. Il devient de plus en plus évident qu’elle a le pouvoir de changer la façon de faire les choses dans presque tous les secteurs et le référencement n’y échappe pas.

Cette technologie possède une influence révolutionnaire et perturbatrice envoyant des répercussions dans tous les secteurs y compris le marketing digital et le référencement. Certains la saluent comme la plus grande innovation depuis l’introduction d’Internet dans les années 1990. Malgré tout, les sceptiques se méfient même de l’idée de s’y impliquer. Mais, et c’est le fond de cet article, nous voulons nous concentrer sur ce qu’est vraiment cette révolution, la blockchain et comment elle risque d’affecter le monde déjà tumultueux du SEO.

La Blockchain, une révolution ?

Une technologie complexe

C’est une technologie complexe, mais une blockchain est essentiellement un grand livre immuable et décentralisé. Cela signifie qu’au lieu d’un seul intermédiaire, d’une seule entreprise, qui est responsable de la tenue de ce grand livre, chaque partie dispose d’un dossier semblable à une page. Au fur et à mesure des transactions, les pages sont mises à jour simultanément. Si quelqu’un falsifie des données sur sa page, la blockchain remarque l’écart par rapport à la majorité des enregistrements et annule les mauvaises données. Parce qu’il est presque impossible de modifier les données de toutes ces pages, une blockchain est un moyen très sûr que ce soit pour vérifier, déplacer ou échanger des actifs et des données.

Un véritable changement de paradigme

Vous vous demandez peut-être ce que cela a à voir avec le référencement. Eh bien, la chose clé à noter ici est que la blockchain peut être programmée pour enregistrer n’importe quel type de données, pas uniquement les transactions de crypto-monnaies.

Comme vous le savez probablement, les moteurs de recherche servent d’intermédiaires entre les sites Web et les annonceurs, ainsi qu’entre les deux parties et les internautes. Ils prennent la part du profit et garantissent des résultats prévisibles. Mais, si nous traduisons la blockchain dans le domaine des moteurs de recherche, les intermédiaires arbitrant les accords deviennent redondants. Techniquement, la blockchain peut vérifier que les utilisateurs sont authentiques et que les clics sont « réels ». Il en résultera probablement une plus grande transparence (ce qui favorise la confiance) et moins de fraude en ligne.

De la technique des petits pas

Pourtant, à la suite de l’adoption soudaine et généralisée de la blockchain, Internet s’effondrerait tel un château de cartes. En d’autres termes, l’institution du réseau peer-to-peer donnant pouvoir réel aux consommateurs signifierait la destruction des moteurs de recherche tels que nous les connaissons. Il est clair qu’un tel scénario représente une menace évidente pour le système de revenus du réseau d’affichage de Google. Certaines startups sont déjà en train de dessiner cet avenir comme Presearch.io ou BitClave.

Au lieu d’un démantèlement des pouvoirs actuels à l’échelle mondiale, nous sommes prêts à assister à une mise en œuvre progressive et sélective des principes de la blockchain. L’un des domaines prioritaires est la fraude publicitaire, un problème qui coûte beaucoup d’argent aux annonceurs. Des géants du numérique comme Microsoft travaillent déjà sur des systèmes d’identification basés sur des blockchains.

Mais à quel rythme?

Comme de plus en plus d’entreprises adoptent la blockchain, elles sont confrontées à un défi : l’intégration de cette technologie avec les sites Web. C’est à la fois une question technique et une opportunité incroyable sur laquelle les développeurs web et les référenceurs doivent travailler ensemble.

Leurs efforts tourneront autour de la résolution de l’incompatibilité de la blockchain avec les différents systèmes de gestion de contenu (CMS) et les plates-formes des sites Web. Cet investissement en temps et en argent devrait rapporter des dividendes pour les premiers adeptes et les propulser vers l’avant.

Inversement, ceux qui ont de la difficulté à faire la transition devront s’associer à des organisations plus expérimentées pour éviter d’être à la traîne. Ils se tourneront vers les meilleures agences de marketing numérique qui ne perdent pas de temps à capitaliser sur les tendances à la hausse et à mener la course vers l’avenir de la SEO. En cours de route, les entreprises seront également poussées à respecter davantage leur responsabilité sociale et leur obligation de rendre des comptes au public. Un mécanisme qui pourrait faciliter une plus grande transparence est l’utilisation de la blockchain pour créer des contrats numérisés que le public peut facilement consulter (comme on commence à le voir dans le commerce avec Carrefour et Mousseline, par exemple).

Cela présentera à la fois des problèmes techniques et des opportunités dans lesquels les référenceurs devront travailler avec les développeurs pour résoudre les problèmes de compatibilité avec les différents systèmes de gestion de contenu et les plates-formes de sites Web. De plus, la communauté Schema a déjà commencé à travailler sur le balisage des certificats de la blockchain et les profils ID des utilisateurs. Ces deux éléments sont en cours d’élaboration et n’ont pas encore été publiés sur Schema.org.

Gravir les pentes escarpées du référencement

Linkbuilding et blockchain

La création de liens est depuis longtemps une partie importante du référencement. Cela ne signifie pas que les mêmes tactiques que dans les années 90 peuvent fonctionner aujourd’hui. Par exemple, il est possible de voir une amélioration du classement grâce aux liens de commentaires de blogs, mais ceux-ci ressemblent de plus en plus à du spam et leur pondération est nettement inférieure à ce qu’elle était auparavant. L’établissement de liens naturels est depuis longtemps la stratégie la plus efficace. La blockchain permettra aux principaux moteurs de recherche de détecter et de pénaliser plus facilement tout site Web qu’ils attrapent en achetant des liens payants. Bien qu’elle soit découragée aujourd’hui, l’application de cette pratique est difficile et sous-utilisée.

Données vérifiées

Les données d’interaction de l’utilisateur sont très importantes. Il est utile à toutes équipes marketing et nécessaire pour les robots d’exploration Web pour classer votre site. Ces données peuvent être diluées par le trafic des robots. L’implémentation d’une solution de blockchain permet de vérifier le trafic en provenance d’utilisateur en chair et en os. Le trafic ainsi plus lisible car séparé des malversations et des robots. Ainsi, vous aurez une meilleure visibilité et, sans doute, un meilleur classement.

Recherche de mots-clés

Il est difficile de déterminer exactement comment un mot-clé va être utilisé dans différents contextes. Les résultats varient selon les appareils, l’emplacement, les utilisateurs, etc. Avec un incitatif symbolique, la recherche par mots-clés pourrait utiliser l’espace d’arrière-plan sur des milliers d’appareils pour créer un agrégat approfondi de résultats riches en données permettant d’accroître la connaissance sur l’univers sémantique de la cible clientèle.

La confiance, le maître mot de la blockchain

La confiance vient de la transparence

Voici un autre avantage indirect provenant de la blockchain pour le SEO. La confiance entre les annonceurs et les entreprises avec lesquelles ils font affaire n’est qu’une partie du facteur de confiance inhérent à la technologie de la blockchain.

Lorsque les consommateurs décident de faire affaire avec une entreprise pour la première fois, ils n’ont pas toujours un fort niveau de confiance. Ils peuvent lire des avis en ligne, mais même ceux-ci ne sont pas toujours authentiques, d’où un problème de confiance. Lorsqu’une entreprise fait preuve de transparence dans toutes ses actions et transactions par le biais d’une blockchain, il est alors possible de lui faire plus facilement confiance.

Et lorsqu’il y a un haut niveau de confiance, les clients en parlent dans leurs communautés, apportant plus de trafic sur le site. Mais il ne faut pas rendre compte à tort et à travers.

La confiance vient de la légitimité

Les produits contrefaits sont très répandus dans les ventes sur Internet. Et les consommateurs sont constamment victimes de telles transactions. Les marchands en ligne légitimes luttent sans cesse contre ce manque de confiance, et les « bad guys » continuent d’agir en toute impunité.

Mais la blockchain peut changer cet état de fait. Son système de registre, qui ne peut pas être modifié, permettra aux clients de vérifier l’origine d’un produit, sa légitimité, l’endroit où il a été acheté (magasin ou vente aux enchères) et le parcours du marchand à l’acheteur.

Les moteurs de recherche devront éventuellement accéder aux enregistrements de la blockchain pour déterminer la légitimité des commerçants et utiliser ces données dans le cadre de leur indexation. Cela sera d’autant plus important que le commerce électronique mondial continue d’augmenter. Des sites web d’e-commerce seront mis en place et localisés pour les pays du monde entier et les consommateurs exigeront que leurs recherches fournissent des résultats fiables.

En fin de compte, les bad guys seront éliminés et ne recevront pas une place de choix dans les résultats des moteurs de recherche. En fait, les moteurs de recherche les puniront sévèrement, une fois qu’ils auront connaissance des faits que peut leur fournir la technologie blockchain. Seuls les commerçants qui peuvent démontrer leur légitimité seront indexés et bien classés.

*******

La technologie de la blockchain ne disparaîtra pas. Bien qu’elle ne soit pas encore comprise par un grand nombre d’entreprises et de consommateurs, il s’agit d’une méthode sûre et transparente qui permet aux entreprises d’établir la confiance. Qu’elle soit utilisée par les spécialistes du marketing pour des campagnes publicitaires ou par les consommateurs pour déterminer la légitimité d’un détaillant en ligne, la blockchain aura un impact SEO de manière nouvelle et significative.


Bien que tous les impacts soient encore incertains, il ne faudra probablement pas longtemps avant que les leaders technologiques commencent à utiliser la blockchain comme moyen de sécuriser et de traiter les interactions comme ils le font pour les transactions. Les règles du référencement vont ainsi, sans doute, grandement évoluer. Nous pouvons espérer que la blockchain récompense les bonnes habitudes et pratiques SEO, éradique les mauvaises, pour travailler à créer un terrain où la confiance est la règle et la sécurité assurée.